La Collection

Avion 2F.1 Ship Camel de Sopwith

Numéro d’artefact : 1967.0692 


Faits saillants :

  • Chasseur biplan monoplace britannique utilisé par le Royal Naval Air Service (RNAS) et la RAF pendant la Première Guerre mondiale.
  • Issu du Sopwith F.I. Camel, un des chasseurs britanniques ayant eu le plus de succès.
  • Destiné à remplacer le Sopwith Pup, son fuselage était conçu pour être facilement séparé en deux parties afin de l'embarquer à bord d'un navire.
  • Produit pour le RNAS avec moteur plus puissant et armement plus lourd.
  • Le premier vol a été le 22 décembre 1916.

Galerie de photos :

Retour au haut de la page
 

Historique :

Le Sopwith F.1 Camel a été mis au point pour remplacer le Sopwith Pup. Les chasseurs Camel sont arrivés au Royal Flying Corps et au Royal Naval Air Service au milieu de 1917 et ont remporté un succès immédiat. Même s'ils ont surtout été utilisés en Europe de l'Ouest, les Camel ont aussi servi en Italie. Certains Camel ont été affectés à la défense de l'Angleterre, et dotés d'un habitacle reculé et de mitrailleuses sur le plan supérieur. Le 2F.1 Camel, produit pour le RNAS, disposait d'un moteur plus puissant et d'un armement modifié. Au total, 5 490 Camel ont été construits.

Le nom « Camel » (chameau) est attribué au couvercle en forme de bosse qui recouvrait les mitrailleuses. Pour être en mesure d'affronter les Zeppelin, des 2F.1 Camel devaient s'envoler à partir de barges remorquées par des destroyers, de plate-formes montées sur les tourelles de canon de navires plus gros, ainsi qu'à partir des premiers porte-avions. Dans le cadre d'une expérience visant à tester la capacité d'un dirigeable à transporter son propre avion de protection, un 2F.1 réussit à s'envoler après avoir été largué d'un dirigeable. Une version blindée d'attaque de tranchées a été testée en vol, mais n'a jamais été produite.

Lieu actuel :

En restauration

Provenance :

Transféré par le Musée canadien de la guerre

Le Ship Camel a été construit par Hooper and Company Limited de Londres (Angleterre) vers la fin de 1918. Étant l'un des derniers Camel, il n'a pas été terminé à temps pour servir pendant la Première Guerre mondiale. Toutefois, la RAF l'a utilisé jusqu'en 1925, année de son transfert au Canada en compagnie de six autres Ship Camel.

Ce Camel a été utilisé par l'Aviation royale du Canada pour des vols de démonstration et de formation. Prêté au Musée canadien de la guerre en 1957, il a par la suite été entreposé et exhibé au Conseil national de recherches du Canada à Ottawa. Restauré entre 1958 et 1959 et remis en état de vol entre 1966 et 1967, cet avion a volé en mai et juin 1967 avant d'être transféré au Musée.

Information technique :

Envergure 8.2 m (26 pi 11 po)
Longueur 5.6 m (18 pi 6 po)
Hauteur 2.8 m (9 pi 1 po)
Poids à vide 434 kg (956 lb)
Poids maximum 691 kg (1 523 lb)
Vitesse de croisière Inconnue
Vitesse maximale 184 km/h (114 mi/h)
Vitesse en montée 1 980 m (6 500 pi) / 6 min 25 s
Plafond pratique 5 790 m (19 000 pi)
Autonomie 2.5 heures (endurance)
Moteur Un moteur Clerget 9B rotatif de 130 ch

Retour au haut de la page