La Collection

Avion W 34f/fi de Junkers

Numéro d’artefact : 1967.0669 


Faits saillants :

  • Construit de 1926 à 1935 par Junkers Flugzeugwerke en Allemagne.
  • Avion léger de transport conçu pour transporter six passagers et deux membres d'équipage et équipé d'un moteur en étoile refroidi par air.
  • Considéré comme l'un des meilleurs avions de brousse des années 1930 et du début des années 1940 en raison de sa docilité et de sa construction robuste.
  • Neuf Junkers W33 et W34 seulement ont été importés au Canada; tous sauf un ont volé sous la bannière de Canadian Airways.
  • Le Bremen, un W33 équipé d'un moteur refroidi par eau, a effectué en 1928 le premier vol transatlantique d'est en ouest; il a atterri sur l'île Greenly située près de la démarcation entre le Québec et le Labrador, après un vol de 37 heures.
  • Le premier vol a été en 1926.

Galerie de photos :

Retour au haut de la page
 

Historique :

Le Junkers W34 dérivait directement de la gamme d'aéronefs entièrement métalliques Junkers remontant au Junkers J.I. Ses bonnes caractéristiques de vol et sa robustesse faisaient dire à d'aucuns que le Junkers W34 était le meilleur avion de brousse des années 1930 et du début des années 1940. En raison du prix élevé résultant de cette construction tout-métal coûteuse et des lourds tarifs douaniers imposés aux aéronefs allemands, neuf exemplaires seulement ont été importés au Canada. La Canadian Airways était le principal exploitant canadien de cet avion.

En 1928, un Junkers W33 à moteur refroidi par eau fut le premier avion à effectuer un vol transatlantique d'est en ouest. Il atterrit à Greenly Island, au Labrador, après un vol de 37 heures. Le W34 fut largement exporté. Jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il a été l'avion d'entraînement à la navigation et au vol aux instruments standard de l'armée de l'air allemande. L'exemplaire du Musée a volé jusqu'en 1960, l'année de sa donation au Musée. En 1962, la cérémonie de prise en charge par le Musée a marqué le dernier vol d'un appareil Junkers F13, W33 ou W34 existant.

Lieu actuel :

Exposition Vol de brousse, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Don de Mme J.A. Richardson

Construit en 1931, ce Junkers W34 a été immatriculé au nom de Canadian Airways en décembre 1932. Il a tout d'abord été basé à Oskélanéo (Québec) où il servait au transport associé à l'industrie minière dans la région de Chibougamau. Au cours de l'été 1939, il a été envoyé à Lac du Bonnet (Manitoba); ses vols s'effectuaient alors surtout dans la région de Red Lake. Il est passé entre les mains de plusieurs propriétaires au cours des vingt années suivantes jusqu'à ce qu'il soit finalement vendu en 1962 à la veuve de James A. Richardson, le fondateur de Canadian Airways. Muriel Sprague Richardson a fait don de l'avion au Musée le 17 septembre 1962. L'appareil est arrivé en vol au Musée depuis Kamloops (Colombie-Britannique). La cérémonie de transfert de l'avion marquait le dernier vol d'un avion de la famille des Junkers F13/W33/W34.

Information technique :

Envergure 17.76 m (58 pi 3 1/2 po)
Longueur 10.27 m (33 pi 8 3/8 po)
Hauteur 3.2 m (10 pi 6 po)
Poids à vide 1 655 kg (3 649 lb)
Poids maximum 3 200 kg (7 055 lb)
Vitesse de croisière 222 km/h (138 mi/h)
Vitesse maximale 264 km/h (164 mi/h)
Vitesse en montée 2 000 m (6 560 pi) / 9 min
Plafond pratique 6 900 m (22 640 pi)
Autonomie 789 km (490 mi)
Moteur Un moteur Pratt & Whitney R-1340 AN-1 Wasp en étoile de 600 ch

Retour au haut de la page