La Collection

Avion 50K Freighter de Fleet

Numéro d’artefact : 1967.0663 


Faits saillants :

  • Biplan bimoteur utilitaire conçu au Canada et produit par Fleet Aircraft Limited de 1938 à 1942.
  • Produit à seulement cinq exemplaires, son échec commercial étant dû probablement à son coût et à ses problèmes de moteur.
  • Utilisé à des fins variées par divers propriétaires pendant un cours laps de temps : un de ces avions seulement est resté en service pendant plus d'un an et demi.
  • Destiné au transport dans le Nord canadien et donc conçu pour transporter des charges volumineuses et encombrantes.
  • Doté d'une capacité de chargement exceptionnelle : quatre ou cinq grandes ouvertures, dont une porte dans le nez de l'avion donnant accès à une grande soute.
  • Deux ont été construits pour le transport tant de passagers que de fret.
  • Le premier vol a été le 22 février 1938.

Galerie de photos :

Retour au haut de la page
 

Historique :

Le Fleet 50 devait, d'après ses concepteurs, être un bimoteur adapté au transport nordique. Solide et d'entretien facile, l'appareil pouvait recevoir des charges lourdes et encombrantes. Il s'agissait avant tout d'un avion simple et robuste. Il n'a été construit qu'en cinq exemplaires. Quelques incidents, par exemple l'incendie d'un Freighter au sol, au cours d'une démonstration à Chicago, et l'arrivée de la Deuxième Guerre mondiale, ont voué cet avion de brousse intéressant à une carrière éphémère. Les deux derniers exemplaires ont cessé de voler en 1946.

Malgré certaines plaintes sur son manque de puissance, le Freighter était apprécié pour son aptitude à recevoir des charges de grandes dimensions. Une porte aménagée dans le nez donnait accès à un long compartiment sans obstacle sur toute la longueur du fuselage, sous la cabine et la soute. Les avions-cargos à chargement par le nez ne se sont répandus que quelques années plus tard.

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Récupéré

Construit en 1939, ce Freighter est le troisième des cinq produits par Fleet Aircraft Limited au Canada. Portant à l'origine l'immatriculation CF-BJU, il a été mis à l'essai par Canadian Airways pendant quelques mois en 1939. En août 1942, il a été loué à Quebec Airways, puis finalement vendu en octobre 1942 à l'ARC qui l'a utilisé pour la formation des parachutistes à la base aérienne de Rockcliffe. L'avion a été transféré en 1943 à Trenton (Ontario) où l'ARC s'en servait pour l'évacuation sanitaire et la formation sur hydravion.

La Labrador Mining and Exploration Company Limited a acheté ce Freighter le 14 juin 1944. Neuf jours plus tard, un rabattant lors du décollage a plaqué l'hydravion sur une plage; les dommages subis étaient tels que l'appareil était non réparable. L'épave a été récupérée par le Musée en 1964.

Le Musée possède également dans sa collection des éléments du quatrième Freighter, un avion loué par Fleet à plusieurs exploitants avant d'être vendu à Austin Airways en 1945. Cet avion a été détruit en 1946 à la suite d'un incendie de moteur.

Information technique :

Envergure 13.7 m (45 pi)
Longueur 10.9 m (35 pi 10 po)
Hauteur 4 m (13 pi 1 po)
Poids à vide 2 340 kg (5 155 lb)
Poids maximum 3 775 kg (8 325 lb)
Vitesse de croisière 206 km/h (128 mi/h)
Vitesse maximale 238 km/h (148 mi/h)
Vitesse en montée 305 m (1 000 pi) / 2.3 min
Plafond pratique 4 570 m (15 000 pi)
Autonomie 1 046 km (650 mi)
Moteur Deux moteurs Jacobs L-6MB en étoile de 330 ch chacun

Retour au haut de la page