La Collection

Avion 504K (G-CYCK) d'Avro

Numéro d’artefact : 1967.0636 


Faits saillants :

  • Biplan biplace conçu en 1913 au Royaume-Uni par A.V. Roe and Company Limited (Avro).
  • Utilisé pour la reconnaissance aérienne et les patrouilles contre les zeppelins pendant la Première Guerre mondiale, puis comme avion d'entraînement.
  • Sélectionné en 1920 par l'Aviation canadienne pour servir d'avion d'entraînement standard et resté en service jusqu'en 1928; version d'après-guerre (Avro 504N) construite au Canada, en service dans l'Aviation royale du Canada (ARC) jusqu'en 1930.
  • Utilisé pour le premier vol commercial avec passagers dans la brousse canadienne : deux passagers à l'avant dans un habitacle agrandi ont fait le voyage Winnipeg-Le Pas en 1920.
  • Le premier vol à été en Septembre 1913 (Avro 504).

Galerie de photos :

Retour au haut de la page
 

Historique :

L'Avro 504 a été largement utilisé au début de la Première Guerre mondiale comme appareil de reconnaissance et de chasse contre les zeppelins, avant d'être transformé en avion-école. Une version canadienne a été mise au point tout juste à la fin de la guerre, mais on n'en a construit que deux exemplaires. En 1920, l'Avro 504K était l'avion-école officiel du Corps d'aviation du Canada et est demeuré en service jusqu'en 1928, année ou six exemplaires ont été vendus sur le marché civil.

C'est à un Avro 504K civil qu'on doit le premier vol commercial avec passagers dans la brousse canadienne, du 15 au 17 octobre 1920. En effet, deux passagers, qui avaient pris place à l'avant dans un habitacle agrandi, ont fait le voyage Winnipeg-Le Pas. C'est un Avro 504, ayant servi avec le Corps d'aviation du Canada, qui a fait la première liaison hivernale vers la Baie James, en 1922.

L'hélice Turnbull à pas variable a été mise à l'essai sur un Avro 504 à Camp Borden (Ontario), le 29 juin 1927.

Lieu actuel :

Prêté au BFC - Camp Borden

Provenance :

Transféré par les Forces armées canadiennes

Cet Avro 504K a été fabriqué en 1918 par la Grahame-White Aviation Company Limited de Londres en Angleterre. Mis à part le fait qu'il a appartenu à un certain nombre de propriétaires, le début de son histoire demeure inconnu.

En 1961, il a été acheté par le major James S. Appleby de Torrance en Californie, qui a restauré une grande partie du fuselage, puis l'a vendu à l'ARC. Il a été transporté à bord d'un avion cargo Lockheed CC-130 Hercules jusqu'à Trenton en Ontario, où il a été restauré par les équipes du 6e Dépôt de réparation. L'opération a eu lieu de mai à octobre 1966. L'avion restauré a reçu l'immatriculation « G-CYCK », celle d'un 504K qu'a reçu l'Aviation canadienne en novembre 1920 et qui s'est écrasé un an plus tard.

Plusieurs pilotes de l'ARC sont passés aux commandes de ce 504K lors des démonstrations aériennes du Centenaire présentées à divers endroits au Canada en 1966 et 1967. Il a été transféré au Musée par les Forces armées canadiennes en mars 1968. Le Musée l'a maintenu en état de marche et l'a fait voler lors d'occasions spéciales. Il est actuellement prêté à la Base des Forces canadiennes de Borden en Ontario.

Information technique :

Envergure 11 m (36 pi)
Longueur 9 m (29 pi 5 po)
Hauteur 3.2 m (10 pi 5 po)
Poids à vide 560 kg (1 230 lb)
Poids maximum 830 kg (1 830 lb)
Vitesse de croisière 120 km/h (75 mi/h)
Vitesse maximale 153 km/h (95 mi/h)
Vitesse en montée 1 070 m (3 500 pi) / 5 min
Plafond pratique 4 877 m (16 000 pi)
Autonomie 400 km (250 mi)
Moteur Un moteur Le Rhône 9Jb rotatif de 110 ch

Retour au haut de la page