Aéronef ambassadeur

Aventures avec le G-AKDN - Chapitre 24

Les yeux en larmes, je jette un dernier coup d’œil au KDN et ferme la porte. C’est difficile de le laisser partir. À bord du train qui me ramène à Finmere, à une vitesse de croisière se rapprochant de celle du KDN, je me mets à penser aux 14 années passées à le piloter. C’est étrange qu’une machine puisse avoir un tel effet sur tant de gens partout dans le monde. Le KDN s’est taillé une place au sein de l’histoire de l’aviation, ayant lui-même son histoire à raconter, mais ce qui le rend si spécial à mes yeux, ce sont vraiment les gens avec qui il m’a amené à tisser des liens.


Ken Large et moi devant le KDN. C’est le changement de garde.


Mon très bon ami, Graham Fox, sans qui le KDN ne serait pas ici, aujourd’hui.

Au fil des années, nous avons appris à connaître bon nombre de ces personnes, et les cinq derniers mois passés ici, au Royaume-Uni, nous ont connectés encore plus avec son passé. Sans l’encouragement de nombreuses personnes, sans leur aide et sans toutes ces heures qu’elles nous ont consacrées, jamais nous n’aurions été capables de faire voler le KDN au cours des 14 dernières années. Je tiens à vous remercier.

MERCI…

à Phil et Jackie Derry pour leur prévoyance et leur grand cœur. Ils ont sauvé le KDN et nous ont fait confiance en nous demandant de continuer d’en prendre soin;

à Graham et Betsy Fox, à l’équipe de Graham Fox Aircraft Engineering, à Mathew Fox, Flying Fox Aviation, ainsi que Doug Tomlinson et Tom Coates, nos ingénieurs canadiens. Sans leur expertise, leur talent, leur dévouement et leur amitié, jamais nous n’aurions pu faire du KDN l’aéronef que vous voyez aujourd’hui;

à Mark Miller, de l’équipe de soutien de la société de Havilland, pour son approche tout en douceur et sa bienveillance, ainsi qu’à Deltair pour ses conseils et son soutien de tous les instants;

à George Neal, membre du Panthéon de l’aviation du Canada, pilote d’essai à la société de Havilland Aviation du Canada et aussi pilote d’essai du KDN. George et moi étions devenus de vrais amis. Il était toujours prêt à nous aider et à répondre à nos questions;

au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada pour sa considération à l’égard du KDN et pour l’avoir désigné comme aéronef ambassadeur du Musée, témoignant de sa collection de classe mondiale et du patrimoine aéronautique canadien;

à l’aérodrome de Turweston pour l’accueil chaleureux que nous ont offert tous les gens que nous y avons rencontrés. Chris et son équipe ont vu au bon déroulement de nos activités et nous ont été d’une aide précieuse. Merci aussi à Alan d’ATSO Aircraft Engineering, qui, grâce à sa connaissance approfondie du Chipmunk, à son approche amicale et à son dynamisme, était toujours prêt à nous aider très rapidement;

à Stephen Slater et la Light Aircraft Association pour leur encouragement, leur intérêt et leur soutien;

à Carol de Solla pour son dévouement à l’égard du Chipmunk, son sens inné de l’organisation et sa facilité naturelle d’intégrer le KDN dans les plans. Merci aussi à tous les propriétaires et pilotes d’appareils Chipmunk que nous avons croisés et qui nous ont prêté une attention toute particulière;

à Steve Le-Vien pour les efforts qu’il a mis afin de souligner le 70e anniversaire du Chipmunk, et pour sa considération à l’égard du KDN et l’accueil qu’il lui a réservé;

à tous les membres du personnel du Gawcott Pub, de la Pietenpol et du Vintage Aircraft Group qui nous ont adoptés et nous ont offert leur amitié afin que nous nous sentions comme chez nous;

à toutes les personnes du Royal Aero Club responsables des courses aériennes, qui nous ont accueillis et traités comme des membres de la famille. Merci de votre aide, de votre patience et de votre soutien;

aux pilotes de notre aérodrome à Finmere pour votre accueil chaleureux et votre aide précieuse, ainsi qu’à Tim Orchard, notre ami et aussi propriétaire d’un Chipmunk, envers qui nous sommes très reconnaissants, pour le temps qu’il a consacré et l’intérêt qu’il a manifesté à établir le lien avec l’aérodrome de Finmere;

à Dave Unwin, un chic type, et sa merveilleuse famille, Liz, Will et George, pour leur amitié, leur enthousiasme et le rôle important que Dave a joué pour que le KDN obtienne la reconnaissance qu’il mérite;

à Colin et Penny, qui font partie de notre famille britannique, pour leur amitié et leur soutien indéfectibles, leur hospitalité, et pour nous avoir donné l’occasion de côtoyer des personnalités très en vue (le prince William, la princesse Catherine et le prince George, Lord et Lady Suffolk, le baron Michael Woodley, le baron et Lady Boot, Sir Sterling Moss, le comte de March, Desmond Penrose, pilote d’essai à la société de Havilland, et le vétéran Tom Paynede) de passer du temps avec ces gens et même de voler en leur compagnie;

aux centaines d’amateurs d’avions et de photographes exceptionnels du monde entier que nous avons rencontrés aux événements auxquels nous avons participé. Votre considération et votre intérêt à l’égard du KDN nous font chaud au cœur;

à tous les membres de notre famille et nos amis, qui ont fait l’effort de nous rendre visite et de partager nos aventures cet été : Kathy et Al, Jenny et Mark, Charlie et Marj, Shane et Tammy, Dennis et Debbie, Richard, Danny, Andy, Doug et Ryan, Dave et sa famille, Colin et Penny, Phil et Jackie, Les et Ann, Bruce, Tom, Carolyn et les garçons;

à Vanessa, pour son goût de l’aventure et pour avoir eu le courage d’échanger sa maison avec nous cet été, ainsi qu’à Monique pour avoir tenu compagnie à Abbey. Vous serez toujours les bienvenues chez nous. Nous ne vous oublierons jamais.

Mes aventures avec le KDN m’ont permis de rencontrer beaucoup de personnes intéressantes, et ce n’est pas fini. En voici des exemples :


Grâce au KDN, j’ai fait la connaissance d’Anne Hughes. Une autre belle rencontre.

Alors que nous étions à Old Warden à l’occasion du 70e anniversaire du Chipmunk, une petite femme débordante d’énergie est venue à notre rencontre. Elle s’appelait Anne Hughes. Elle nous dit qu’elle était en train de gérer la restauration du prototype du Beagle Pup, le G-AVDF. Cet aéronef est l’équivalent du KDN en ce sens qu’il est devenu le Beagle Bulldog, qui a, par la suite, remplacé le Chipmunk comme principal avion-école au Royaume-Uni. Comme le hasard fait bien les choses, Anne a revu Ken Large pendant l’événement. Ken était en processus de négociation avec nous pour le KDN et c’est lui qui a enseigné à Anne à piloter il y a très longtemps! En plus, nous avons appris qu’elle habitait aussi à Finmere! Anne est revenue s’établir à Finmere pour être près de Turweston où le Pup subit sa cure de jeunesse. Anne est un bel exemple d’ambassadrice de l’aviation. Non seulement gère-t-elle la restauration du Pup, mais elle consacre aussi de nombreuses heures par semaine à titre bénévole à son travail d’historienne et de chercheuse à l’Imperial War Museum à Duxford, en plus de participer activement à des initiatives aéronautiques destinées aux jeunes et aux activités de la Vintage Aircraft Association. Anne fait partie des gens de qualité que nous avons rencontrés dans le cadre de nos aventures avec le KDN.


Glen Fricker à bord du KDN des années après son premier vol.

Peu après notre retour du Royaume-Uni, j’ai reçu un courriel de Glen Fricker me demandant s’il pouvait venir voir le KDN. Son père était journaliste dans le secteur de l’aviation dans les années 1950 et avait piloté le KDN à de nombreuses occasions. Glen est arrivé à Finmere avec en mains le carnet de bord de son père et m’a montré l’un des endroits où son père et sa mère sont allés à bord du KDN. Selon la date qui y était inscrite, Glen faisait aussi partie du voyage — dans le ventre de sa mère! Le carnet indique aussi que son père et sa mère sont remontés à bord quelques mois plus tard, cette fois avec un passager de plus. On y voit Glen, âgé de 3 mois, assis sur les genoux de sa mère! Glen a fait carrière dans l’aviation. Il est maintenant capitaine d’un 737 et pilote aussi le Rapide, le Harvard et l’Hurricane de la société de Havilland à Duxford. Après avoir volé ensemble à bord du KDN, il peut maintenant ajouter son nom de nouveau dans le carnet de route du KDN après plus de 50 ans. C’est pas mal extraordinaire.


Karen, moi et Sonja devant le KDN au Goodwood Revival. Notre dernier événement ensemble.

Alors que je fouille dans les archives du KDN, je me dis que j’aurais bien aimé rencontrer Pat Fillingham. C’est lui qui avait fait les premiers vols d’essai à bord du Chipmunk à Downsview. Ensemble, Pat et sa femme Sonja ont remporté la King’s Cup en 1953 et ont consacré une grande partie de leur vie au KDN. J’ai une photo d’eux recevant leur trophée, alors qu’ils n’étaient qu’un jeune couple. Les voir ensemble, partageant cette même passion de l’aviation, ça me rappelle Karen et moi, notre vie avec le KDN. Nous formions une équipe et avons vécu l’aventure ensemble. C’est au 70e anniversaire du Chipmunk que Carol nous a présenté Sonja. Quelle joie de faire sa connaissance! J’ai même pu voler avec elle à bord du KDN. Nous avons aussi eu la chance de participer ensemble à d’autres événements au cours de l’été, ce qui nous a donné le temps de faire connaissance et d’établir une belle amitié. C’est extraordinaire que le KDN nous ait amenés à faire toutes ces rencontres.


Le KDN de retour à l’aérodrome de Bagby, là où tout a commencé. Notre aventure ensemble prend fin.

Karen et moi, notre partenaire James et sa famille, Carolyn, Charles et William, sommes tellement chanceux de faire partie de l’histoire du KDN. Nous avons fait de notre mieux pour le préserver et il nous l’a bien rendu, nous permettant de vivre des aventures que nous n’aurions jamais crues possibles. Humblement, je me sens privilégié d’en faire partie. Ken poursuivra le travail accompli et, avec l’aide de Graham, le KDN franchira la prochaine décennie et ouvrira la porte à d’autres belles rencontres tout en représentant fièrement le riche patrimoine aéronautique du Canada.

Merci KDN. Au plaisir de te revoir.

David

Fin

Retour au haut de la page