Aéronef ambassadeur

Aventures avec le G-AKDN - Chapitre 21

Piloté par Pat Fillingham, pilote d’essai de la société de Havilland, et sa femme Sonja, navigatrice, le Chipmunk G-AKDN, au fuselage élancé et aérodynamique, et d’une vive couleur argent, franchissait la ligne d’arrivée à une vitesse de 140 mi/h, remportant la King’s Cup Air Race (Coupe du roi). C’était en 1953. Aujourd’hui, 63 ans plus tard, le KDN, arborant toujours le numéro 54, est de nouveau réuni avec sa navigatrice, Sonja Fillingham, et l’authentique King’s Cup remportée à l’époque!


Pat Fillingham tenant la King’s Cup en compagnie de Sonja en 1953.


Sonja Fillingham, le KDN et la King’s Cup, de nouveau réunis après 63 ans.

À bord du KDN, Karen et moi nous sommes envolés vers l’aérodrome de Kemble, à l’est de la région des Cotswolds, pour assister au rassemblement de la King’s Cup. Beaucoup d’autres aéronefs ayant aussi remporté la coupe font le voyage aujourd’hui. C’est étonnant de voir combien de types d’avions ont leur nom gravé sur ce trophée. La pluie est aussi au rendez-vous, comme d’habitude l’été au Royaume-Uni. Je me dis que c’est peut-être pour ça que certains ne sont pas présents. Nous sommes surpris de constater que ceux qui font vraiment l’effort de venir sont ceux qui pilotent les appareils les plus vieux et non ceux qui ont remporté la coupe dernièrement à bord d’appareils modernes.

C’est particulièrement agréable de voir Sonja, ici, avec le KDN, et la coupe originale après tant d’années. Sonja a aussi apporté le trophée souvenir qui avait été remis à Pat l’époque. C’est une version plus petite que l’originale. Le nom de Pat et la date de la course sont gravés sur la coupe originale. Sur celle de Sonja, on voit en plus le nom de l’appareil et la vitesse atteinte à la ligne d’arrivée. Karen et moi contemplons ces trophées pour la première fois et c’est un réel plaisir de les voir ensemble avec le KDN. Nous passons une très belle journée en compagnie de Sonja et des autres pilotes, à les écouter nous raconter leurs histoires de course.


Le trophée souvenir remis à Pat à la King’s Cup en 1953. On y voit gravés le nom du gagnant, Pat Fillingham, le nom du Chipmunk G-AKDN et la vitesse de 140 mi/h.


Karen et moi en compagnie de Sonja, tenant son trophée souvenir devant le KDN.

Nous espérons aussi inscrire le KDN à la King’s Cup cette année. Il est peu probable que nous atteignions la vitesse de Sonja et Pat, mais juste le fait que le KDN y participe 63 ans après sa première victoire, ce sera vraiment exaltant. Je ne sais pas si un autre aéronef aura réalisé cet exploit. Comme nous le verrons, la course est parfois la partie la plus facile de l’événement.

À suivre...

Retour au haut de la page